A consommer de préférence avant le

A CONSOMMER DE PRÉFÉRENCE AVANT LE

une exposition de Cinna Peyghamy et Adam Pugliese

Du 03.08.19 au 05.10.19

Vernissage le 02.08 à 18h30

C’est au terme de la résidence Papier d’un mois au sein de l’ancienne synagogue de Forbach que l’artiste sonore Cinna Peyghamy et l’architecte Adam W. Pugliese présentent leur exposition commune À consommer de préférence avant le. La résidence a permis aux artistes de mener recherches et expérimentations autour du papier. Et ce n’est pas un hasard. À Forbach, le papier est une histoire intime ; ici, on l’a mâché. Et plus précisément aux usines ADT, au siècle dernier.

Alliant leurs expériences et affinités respectives, les deux jeunes artistes recomposent un paysage de papier et de carton. D’ailleurs, leur première intervention fut celle de l’édification d’un mur monumental composé de 700 boîtes en carton glanés dans les différents commerces de la ville. Un porte-à-porte singulier qui a permis de provoquer la rencontre avec les commerçants et habitants. C’est dans ce même élan que fut organisée une marche urbaine traversant le territoire de Forbach. D’un parking de supermarché à une ancienne carrière, en passant par des zones pavillonnaires et des bords de routes, les histoires collectives et intimes avec le territoire se sont partagées sur 20 km. La marche comme méthode d’exploration et d’accumulation, a permis un véritable ancrage social et géographique pendant la résidence.

Ainsi, Adam W. Pugliese a mené ses recherches entre arpentage du territoire, collecte et accumulation d’objets et matériaux. De son côté, Cinna Peyghamy a augmenté et donné vie à ces objets par un travail sonore, vibratoire et spatialisé.
Composition octophonique pour papier, mur de cartons aussi fragile que massif, cendres silencieuses, sont autant de dispositifs transformant ces objets usuels. C’est par l’assemblage scénographique de ces accumulations que le rapport au corps et aux dimensions physique de la matière prennent sens. Les deux artistes interrogent alors tant le domaine de l’audible que la représentation de l’espace.

Les différentes recherches présentées ici considèrent les instabilités et péremptions du territoire ainsi que ses fragilités et ses forces.