Tired Tires

TIRED TIRES

une exposition de Camille Ayme

DU 07/12 AU 15/02

VERNISSAGE LE 06/12 A 18H30

L’exposition Tired Tires* est conçue spécifiquement pour Castel Coucou. Cette installation mixte est le fruit d’une recherche menée sur le territoire de Forbach. Vidéo, porcelaine et cuivre se mélangent au milieu d’une pyramide caoutchouteuse, dont la forme rappelle les terrils et le passé minier de la région. Avec quelques millimètres de gomme en moins, le pneu perd sa raison d’exister pour n’être plus qu’un agglomérat de substances.

Cette exposition donne ainsi à penser notre rapport à la voiture, les limites entre objet et matière et la valeur potentielle de nos déchets. 

Wide Wide Brute trône au sommet d’un tas de pneus usagés. Cet énorme pneu de 4×4 est doré à la feuille de cuivre, ce traitement noble lui permet le passage d’un statut de déchet à celui d’oeuvre d’art. L’effet clinquant évoque l’univers du tuning, cette pratique de personnalisation des voitures de série visant à les rendre unique. Le socle portant la sculpture Wide Wide Brute est composé de 105 pneus usagés, récupérés sur le territoire de Forbach. Le contraste entre socle et sculpture est autant visuel que fonctionnel. Le noir mat côtoie le brillant cuivré de la sculpture, renforçant le contraste entre un objet qui a retrouvé une fonction et une masse informe de matière non exploitée. Cette installation interroge les vies possibles d’objets ayant perdus leur fonction première. Ce tas de caoutchouc peut alors rêver à une nouvelle utilité et devenir ainsi une véritable matière secondaire. Le rapport au mouvement contenu dans l’objet- pneu est interrogé dans toutes les oeuvres de l’exposition.

Dans une chorégraphie ralentie la BMW de Galop 7 inscrit sur la terre orangée des dessins éphémères pendant que les chevaux du Carrousel tournent sans fin dans un manège absurde. LAX Kinematik défie les lois de la cinétique en faisant tourner une roue à l’arrêt. Enfin, les assiettes à dessert Wide Brute rappellent le premier intérêt que Michelin porte aux restaurants : parcourir la France et user avec ses pneumatiques.

Die Ausstellung Tired Tires wurde speziell für Castel Coucou entworfen und steht in direktem Bezug zur Forbacher Region. Porzellan, Kupfer und Videomaterial vermischen sich in der Mitte einer Kautschukpyramide, deren Form an die Halden und Bergwerke der Region erinnert.

Diese Ausstellung gibt zu denken über unsere Beziehung zum Auto, die Grenzen zwischen Objekt und Materie und dem potenziellen Wert unserer Abfälle.

Wide Wide Brute trohnt auf einem Stapel gebrauchter Reifen. Dieser riesige 4×4-Reifen wurde vergoldet, was ihm erlaubt, vom Abfall zum Kunstwerk zu werden. Hiermit wird auch an die Welt des Tunings erinnert, die Praxis, Serienautos so anzupassen, dass sie einzigartig werden. Der Sockel der Wide Wide Brute-Skulptur besteht aus 105 gebrauchten Reifen, die in und um Forbach gesammelt wurden. Der Kontrast zwischen Sockel und Skulptur ist sowohl visuel wie auch funktional. Eng an eng liegen Mattschwarz und Goldglänzend und verstärken den Kontrast zwischen einem wiedergewonnenen Objekt und einer formlosen Masse ungenutzten Materials. Die Installation fragt nach einem mögliche zweiten Leben für Objekte, die ihre Hauptfunktion verloren haben. Der Gummihaufen kann dann von einem neuen Nutzen träumen und so zu einem echten Sekundärmaterial werden. Das Verhältnis zur Bewegung im Objekt des Reifens wird in allen Werken der Ausstellung hinterfragt.