Particules sauvages

PARTICULES SAUVAGES

15.12.2018 - 22.02.2019
Vernissage - 14.12 à 18h
Une exposition curatée par Licia Demuro et Valentin Wattier, avec une scénographie réalisée par les étudiants du Master 2 Art de l'exposition et de la scénographie de l'Université de Lorraine.
Amy Balkin, Guillaume Barborini, Morgane Britscher, Julie C. Fortier, Nancy Holt, Maria Laet, Barbara et Michael Leisgen, Louis Picard, Hélène Thiennot, Jana Želibská.
Le premier territoire, Guillaume Barborini, 2017. Crédit photo : Marie-Cécile Conilh de Beyssac

Le Master 2 Art de l’exposition et de la scénographie à l’Université de Lorraine, organise, en partenariat avec Castel Coucou, l’exposition Particules Sauvages. Les œuvres présentées, au sein d’une scénographie réalisée par les étudiants, évoquent une réflexion sur le sort des liens physiques et spirituels qui unissent l’espèce humaine à son environnement naturel.

La formule cartésienne cogito ergo sum a désigné l’Homme comme un être aux capacités exceptionnelles, supérieur au reste du vivant. Une frontière de plus en plus imperméable s’est alors érigée entre l’humain et le non-humain, engendrant la célèbre dichotomie “culture/nature”. Pire, cette dichotomie s’est étendue au sein même de notre espèce en créant une division schizophrénique entre l’âme (culture) et le corps (nature). Inutile de rappeler que ces clivages, fondateurs de la culture occidentale et capitaliste, ont conduit la société à la plus importante crise environnementale connue jusqu’à nos jours. Après la fin de la Seconde Guerre Mondiale, au moment de l’accélération de la production industrielle et donc de l’exploitation des ressources naturelles, certain.e.s artistes ont pris position – parfois au sens littéral du terme et notamment grâce à la performance – en cherchant à renouer les liens rompus entre leurs corps et le vivant. Dans l’esprit contestataire des années 70, placées sous le signe des mouvements écologistes naissants, elles.ils ont produit un nombre considérable d’actions artistiques en lien avec la question environnementale. Certaines d’entre elles, sous la forme de traces documentaires – tels que vidéos, photographies et manifestes -, ont été acquises par le Frac Lorraine jusqu’à en devenir l’épine dorsale de sa collection. Ces actions discrètes et poétiques ont ainsi résonné sur l’étendue du territoire régional en influençant toute une génération de jeunes artistes qui ont gravité autour de l’institution messine.

Particules sauvages raconte un fragment de cette histoire à travers la mise en dialogue entre les oeuvres issues de la collection du Frac Lorraine et celles de jeunes artistes lorrains. Une histoire faite de rencontres où se superposent différentes temporalités ; où s’entrechoquent des gestes suscités par les matière organiques, mais surtout où se poursuivent les tentatives de réconciliation entre les corps et les matières.

Licia Demuro & Valentin Wattier 

Licia Demuro
Diplômée du Master « Sciences et techniques de l’exposition » de La Sorbonne en 2011, Licia Demuro a développé une pratique curatoriale située au croisement des champs artistiques et sociétaux. C’est ainsi qu’en juillet 2017, elle organise le Festival Acte 1 – Pourparlers et autres manipulations au DOC! (Paris), week-end d’exposition, de performances et de livres d’artiste consacré à la pratique de la citation et de la réécriture chez les artistes émergents. Elle poursuit ses recherches curatoriales avec l’exposition Tutoriality réalisée en novembre 2017 au 6b (Saint-Denis), portant sur les détournements formels et conceptuels du format tutoriel. Par la suite, elle est invitée à curater la 3e édition du Salon du dessin du 6b en mars 2018. Son parcours professionnel l’a amenée à travailler au Frac Lorraine jusqu’en 2014. Depuis 2015, elle coordonne le Salon de Montrouge aux côtés d’Ami Barak et Marie Gautier.

Valentin Wattier
Formé aux arts plastiques à l’université Jules Verne à Amiens, Valentin Wattier s’intéresse aux questions de l’espace et de la mise en scène. Il se spécialise ainsi en scénographie et accessoirisation. Après diverses expériences dans les champs du théâtre, de l’opéra et de la télévision, il intègre en 2013 l’équipe du Frac Lorraine en développant des scénographies d’exposition à la fois radicales et ouvertes vis-à-vis du visiteur, en accord avec la programmation artistique engagée du lieu. Parallèlement, il rejoint l’Université de Lorraine en tant que chargé de cours pour le Master 2 Arts de l’exposition et scénographies. 

Merci aux étudiants : 

Jade CARDONA, Chloé CHOTARD, Sarah COULAUD, Justine De COEN, Thibault DUBOURG, Mahaut HOESL, Cécile KLEIN, Lucile LOUVEAU, Mengxue MA, Camille MARION, Leila MOKKADEM, Cécile NICQ, Margaux SCARCELLA, Marine VANTORRE, Doria VERNE.

 

Partenaires
UL_LOGO_NOIR_GRIS
images