Résidence en école

RÉSIDENCE EN ÉCOLE

Du 20/01 AU 24/01

Stefania Becheanu – Ecole Loeberg – Etzling

Nous invitons l’artiste Stefania Becheanu à intervenir en résidence dans une école primaire dans le cadre du projet «Des clics et des classes» autour du sujet «Voir l’invisible». 

«Se connaître, s’exprimer, ne pas juger, comprendre, sentir, avoir peur, être soi, ne pas cacher, être sincère, parler, faire une différence, écouter l’autre, s’adapter, communiquer.. l’invisibilité des émotions.» 

Un projet pour mettre en avance l’invisibilité des emotions et le besoin d’expression. Un travail photographique pour donner à voir la personnalité, les émotions de chacun, entrer au coeur de la personne. Chaque enfant est encouragé de sortir ce qu’il porte. Une création individuelle ou de groupe en fonction de cas. Remise en question des connaissance de soi, communication et traduction par la photographie.

Du 21/01/19 Au 25/01/19
Benjamin Roi – Ecole Maud Fontenoy – Sarreguemines

Tout d’abord en début d’année Benjamin Roi, photographe, dans l’école Maud Fontenoy à Sarreguemines pour une résidence sur le théme de l’invisible. L’école Maud Fontenoy met en place un programme en amont, dans les ateliers de l’association «Bout d’essai» situés à Metz Blida, suivent un atelier photo. L’artiste intervient pendant une semaine auprès des élèves et les sensibilisent au sujet, «Voir l’invisible» à travers la photographie.

     

DU 01/04/19 AU 05/04/19
Olivier Bourgois – Collège La Fontaine – St Avold
Deuxième résidence autour de la sérigraphie avec le graphiste et illustrateur Olivier Bourgois. L’artiste intervient pendant une semaine tout au long de la journée. Il les initie à la pratique de la sérigraphie et ensemble ils dessinent des motifs et les insolent sur les cadres. Les enfants repartiront avec un tee-shirt avec leurs propres motifs à la fin de la journée. Ils auront compris et maîtrisé une des plus vieilles techniques d’impression, de plus en plus utilisée aujourd’hui dans le milieu artistique. 
ENSAD – NANCY

En 2016 une résidence a été organisée avec les élèves de l’Ecole d’Art de Nancy. Celle-ci visait à se replonger dans le film Party Girl et don- ner l’occasion aux étudiants de le travailler sur place. L’association Cas- tel Coucou a donc accueilli 25 étudiants et trois enseignants de l’option art de l’école Supérieur d’art et de design de Nancy qui sont retournés sur les lieux de tournage et ont travaillé sur le scénario. Une rencontre avec les acteurs de cette réalisation a également eu lieu. Les trois enseignants qui ont participé à cette résidence sont Etienne Pressager (dessinateur), Andrea Keen (photographe), Laurent Marie Jou- bert (peintre) et un technicien d’assistance pédagogique Vincent Vica- rio (vidéaste). Ils ont marché avec les étudiants sur les traces du film, rencontré Joseph Bour, un des acteurs et Samuel Theis, un des réalisa- teurs. Une production artistique a été menée en parallèle au Castel Cou- cou et cette résidence fût analysée par une rencontre avec les étudiants.
Castel Coucou souhaite réitérer cette expérience qui fut très positive et proposer à nouveau une résidence au mois de mars, sur un nouvel angle de travail.

     

Faubourg 132 – Lycée Condorcet – Schoeneck

Ce projet est un partenariat entre le lycée Condorcet, la Meisterschule de Kaiserslautern, le collectif Faubourg 132 et Castel Coucou autour de la thématique du design. Les problématiques envisagées se situeront autour des notions de recyclage, de réhabilitation de mobilier, de mise en valeur de savoir-faire, mais aussi de la transmission de savoir, en proposant aux acteurs d’œuvrer à la réalisation d’une pièce commune. Pour accompagner cette réalisation, des visites dans les centres culturels du territoire seront proposés aux élèves, leur permettant ainsi de développer leur culture artistique personnelle, mais aussi de développer une habitude et peut être même une appétence à fréquenter les lieux culturels. Il s’inscrira en parallèle à un projet artistique important porté par Emmaüs Forbach, l’Ecole Nationale Supérieur d’Art de Nancy, le Faubourg 132 et Castel Coucou : les thématiques y sont les mêmes mais ne s’inscrivent pas cette fois-ci dans un cadre de formation (élèves de première) mais davantage avec des acteurs professionnels (artistes-designers…). Ainsi ces deux projets s’enrichiront l’un et l’autre grâce aux acteurs communs et aux problématiques liées au design qu’ils aborderont. Une plus grande dynamique et ainsi une plus grande visibilité commune des projets réalisés sur le territoire seront ainsi possibles.