ROTATION, TRANSLATION, RESPIRATION.

UNE EXPOSITION DE CAROLINA FONSECA
HORS LES MURS, A LA GALERIE DE LA MEDIATHEQUE 
DU 07/02 AU 29/02
VERNISSAGE LE 06/02 A 18H30

Artiste diplômée de l’École Supérieure d’Art de Lorraine.

Née en 1987 à Cali, Colombie

Vit et travaille à Metz, France.

Carolina Fonseca questionne les différentes pratiques de la vie
quotidienne, le contexte dans lequel elles émergent et la
manière dont elles articulent : individu et société, vie intime et
publique, imaginaire et réel, corps, chambre et paysage . Son
travail invite à penser les espaces imprégnés des différents rythmes et temporalités : les tensions entre activité et non-activité, oisiveté et travail, production et pensée, déplacements, désirs et utopies.
Elle privilégie le dessin, la sculpture et l’installation pour penser ces tensions, ainsi que le moulage, le tissage et l’assemblage. Cette démarche lui permet également d’exalter les savoir-faire artisanaux et traditionnels et de mettre au cœur de son travail l’altérité, vivant ou pas. Ceci implique une nouvelle économie, une autre façon de prendre soin et de comprendre le territoire. Son univers est rempli de gestes méditatifs et d’une esthétique de choses dites insignifiantes, d’objets ordinaires, voire obsolètes, réutilisés ou peu coûteux, gestes et objets qui vont à l’encontre d’une société actuelle orientée vers le rendement et l’accélération propres à une certaine vision du progrès. Elle est cofondatrice et coéditrice de Monstruosa, publication mensuelle autour de la pratique hybride du dessin, de l’illustration et de la bande-dessinée, a animé des ateliers auprès de publics jeunes au centre Pompidou-Metz pendant l’exposition de Lee Ufan et travaille actuellement sur le projet : « Pépinières de formes sauvages et urbaines », dans le cadre du dispositif de résidences d’artistes en milieu scolaire messin, en partenariat avec l’Éducation Nationale et la DRAC Grand-Est.